Code 3

Les CMS adaptés à vos contenus

Nombreux sont les CMS disponibles apportant leurs lots d'avantages liés aux coûts d'intégration mais est-ce toujours profitable sur le long terme? Ces solutions peuvent paraitre séduisantes en livrant un backoffice et front-office opérationnel, un code open-source et évolutif. Mais comme dans tous choix technologiques, il vaut mieux être avertis des freins structurels lors des futures évolutions.

 

Les points positifs des CMS

Les CMS open-source tels que WordPress, Prestashop, TYPO3, Drupal,... offre une solution web de base qui permet en toute confiance de développer  un site internet vitrine ou e-commerce. Des ajouts de plugins et autres fonctionnalités sont réalisables ce qui offrent un confort très appréciable pour les développeurs.

Ces fonctionnalités peuvent être également développées sur-mesure lors de besoin très particulier comme par exemple réaliser un connecteur spécifique en Webservice permettant d'enrichir les données clients ou de les dispatcher vers un autre système connecté.

Le  coût d'intégration des CMS sont en général abordables à contrario des créations de sites internet conçu avec des framework comme par exemple Symfony. Le coût peut en être divisé de 2 à 5 selon la taille du site et des fonctionnalités recherchées.

Les CMS les plus utilisés

Il existe sur le marché des sites internet mondial le leader incontesté : Wordpress qui représente à lui seul prés de 40% des sites dans le monde. Ce CMS a été conçu (2010) à l'origine pour fournir un blog administrable simplement. Depuis il a considérablement évolué en ajoutant progressivement des plugins pour répondre à tous types de solutions recherchées telles que des modules e-commerce, de gestion multi-langues, de nombreux add-ons pour lier le site aux réseaux sociaux, et bien d'autres. Il nous serait quasi impossible de lister de manière exhaustive les plugins existants.

Magento est un leader du e-commerce, il permet une gestion de site internet de moyenne taille avec plusieurs dizaines de milliers de pages produit. Shopify, Drupal, Joomla, Zen Cart, Virtual Cart sont également des CMS utilisés.

Prestashop est un CMS orienté e-commerce. Inventé par des français, il a eu un excellent accueil en France  concernant les boutiques de ventes en ligne de petites et moyennes tailles. Sa structure de code est plus importante vis à vis d'un site Wordpress. Comme tous CMS très utilisés, il bénéficie d'une solide communauté apportant souvent les solutions aux problèmes rencontrés par les développeurs.

Quelles attitudes à avoir vis à vis des CMS

Puisqu'ils sont très utilisés, ils sont par conséquent visés en permanence par les hackeurs de tous poils !
Une mise à jour régulière du coeur et des plugins est indispensable pour se prémunir des désagréments malintentionnés.
Nous vous conseillons d'utiliser des thèmes et plugins mis à jour régulièrement en vérifiant l'historique des versions. Un plugin qui n'est plus maintenu techniquement posera problème à court terme lorsque le coeur du CMS sera mis à jour.

Prévoyez pour cela un budget annuel pour la maintenance régulière du site intégralement. Demandez une expertise en toute transparence des risques lors des prochaines mises à jour des thèmes, plugins et coeur du système. Une étroite collaboration de votre agence web ou développeur est indispensable.

Lors de la création d'un site internet, questionnez le responsable du projet du site sur la capacité d'évolution sur 3 ou 5 ans lorsque votre activité commerciale décuplera. Un catalogue de 300 produits ne posera aucun soucis sur son lancement, mais qu'en sera-t-il si, dans plusieurs années, le systèmes devra absorber 10 000 produits avec 4 fois plus de plugins nécessaires pour une excellente expérience utilisateur?

Un dernier point nécessaire : la compatibilité des mises à jour majeur. Bien souvent, les CMS ne sont pas toujours totalement compatible entre ses versions précédentes. Cela demande un travail aussi couteux que de reprendre la base complète tout en important les produits sans pénaliser le référencement naturel déjà établi. Voila une opération délicate qui se prépare en amont de manière très sérieuse !

6
9. stickies_notes

Les limites des CMS

Comme toute solution, il existe des avantages et inconvénients. Voyons à présent les désavantages d'utiliser ses outils.

Il est nécessaire de les voir comme des services structurés et ouvert à l'évolution pour y ajouter de nouvelles fonctionnalités. Dans l'ensemble, ces CMS chargent toute une série de librairies liées au fonctionnement du coeur de l'outil et des nombreux plugins que l'utilisateur recherche pour son client. Un site internet réclame de nombreuses interactions diverses et variées (Réseaux sociaux, panier, relance de panier, diaporama,...) pour faciliter l'expérience utilisateur ( UI ) sans parler des plugins que l'utilisateur n'en a pas conscience (cache, récupération d'analyses de trafic,...).
A chaque petite fonctionnalité demandée, de nombreuses requêtes en base de données sur le serveur sont effectuées ce qui demande des ressources plus ou moins conséquentes.

Ajoutons à cela une programmation de certains plugins mal optimisés en requêtes qui mobilisent d'importantes ressources, voir même des incompatibilités de plugins entre d'autres crées par différents développeurs. Et nous voici à jongler avec parfois des problèmes complexes remettant en cause des stratégies établies quelques mois ou années précédents. 

En définitive, contrairement à une solution sur-mesure et globale ou de type Symfony par exemple, il peut arriver que le CMS devienne trop lourd à charger vu le nombre de requêtes très volumineuses. Effectivement l'optimisation du code n'est pas l'apanage de ces systèmes de gestion de contenu. Cependant, tout est relatif, dans la plupart des cas, il restera un bon compromis investissement au lancement du site et performance à condition de réaliser le bon choix selon les fonctionnalités recherchées, à chacun sa spécialité.

 

Quelles attitudes à avoir vis à vis des CMS

Puisqu'ils sont très utilisés, ils sont par conséquent visés en permanence par les hackeurs de tous poils !
Une mise à jour régulière du coeur et des plugins est indispensable pour se prémunir des désagréments malintentionnés.
Nous vous conseillons d'utiliser des thèmes et plugins mis à jour régulièrement en vérifiant l'historique des versions. Un plugin qui n'est plus maintenu techniquement posera problème à court terme lorsque le coeur du CMS sera mis à jour.

Prévoyez pour cela un budget annuel pour la maintenance régulière du site intégralement. Demandez une expertise en toute transparence des risques lors des prochaines mises à jour des thèmes, plugins et coeur du système. Une étroite collaboration de votre agence web ou développeur est indispensable.

Lors de la création d'un site internet, questionnez le responsable du projet du site sur la capacité d'évolution sur 3 ou 5 ans lorsque votre activité commerciale décuplera. Un catalogue de 300 produits ne posera aucun soucis sur son lancement, mais qu'en sera-t-il si, dans plusieurs années, le systèmes devra absorber 10 000 produits avec 4 fois plus de plugins nécessaires pour une excellente expérience utilisateur?

Un dernier point nécessaire : la compatibilité des mises à jour majeur. Bien souvent, les CMS ne sont pas toujours totalement compatible entre ses versions précédentes. Cela demande un travail aussi couteux que de reprendre la base complète tout en important les produits sans pénaliser le référencement naturel déjà établi. Voila une opération délicate qui se prépare en amont de manière très sérieuse !

UDONA SAS

8 bis Rue Abel
75012 PARIS

siret : 89435383800010
cs : 20 0000€

Création VITAMINE-WEB.COM @2021
SEA - SEO - CRÉATION - MAINTENANCE - INFOGÉRANCE - HÉBERGEMENT - CHARTE GRAPHIQUE - RÉDACTIONNELS - DÉVELOPPEMENT API - BORNE INTERACTIVE - ERP - IOT
06 27 54 01 90